Quelles sont les différentes disciplines du cyclisme ?

cyclisme

Publié le : 06 mai 20215 mins de lecture

L’appréhension du cyclisme varie en fonction de la personne qui le pratique. Pour certains particuliers, il s’agit d’un simple loisir et pour d’autres, d’une activité quotidienne. Beaucoup le considèrent néanmoins comme un sport à part entière. Au niveau mondial, il est réglementé par l’UCI ou Union Cycliste Internationale et comprend 8 différentes disciplines.

Les disciplines présentes aux Jeux olympiques

Cinq disciplines sont actuellement acceptées aux Jeux Olympiques : la route, la piste, le Mountain Bike, le BMX Racing et le Freestyle. Toutes exigent un équipement cycliste, des atouts, des techniques et des accessoires différents. Sur la route par exemple, les coureurs doivent faire preuve de tactique et d’endurance. Ils se protègent à tour de rôle du vent en se plaçant l’un derrière l’autre. Les vélos utilisés doivent être adaptés aux conditions rencontrées lors des entraînements et des épreuves, mais également au relief. L’UCI exige qu’il s’agisse de bicyclettes avec deux roues de même diamètre. Sur la piste, les vélos utilisés doivent être à pignons fixes. Les pédales sont sollicitées tout le temps que les coureurs sont en mouvement. La compétition a lieu sur un vélodrome et les épreuves sont si variées qu’au fil du temps, certaines ont même été oubliées. Ce sont entre autres l’épreuve du Bol d’Or et celle des 50 kilomètres.

Aussi, le Mountain Bike fait référence au Vélo tout-terrain ou VTT. Les premiers modèles de cet engin avaient des roues de 26 pouces et de larges pneus crantés installés sur un cadre en aluminium. Les fibres de carbone, l’acier et le titane étaient aussi utilisés. Aujourd’hui, les VTT ont une constitution plus large au niveau de chaque roue et des pneus. Dans cette discipline, on en retrouve plusieurs autres que sont le freeride, l’enduro ou la descente. Quant au BMX Racing et au BMX Freestyle, ces disciplines font intervenir de l’acrobatie et du spectacle. Ces sports sont qualifiés d’extrêmes puisqu’ils demandent de l’explosivité, de l’endurance, de la puissance et de la vélocité. Les courses durent moins d’une minute et se déroulent sur une piste de 340 mètres au moins et de 400 mètres au plus. Celle-ci est parsemée d’obstacles. De plus, la bicyclette dont il est fait usage est petite et peut être avec fixation ou non.

Les disciplines présentes aux Jeux paralympiques

Deux disciplines cyclistes sont considérées aux Jeux paralympiques, ce sont la route et la piste. Pour rappel, les Jeux paralympiques mettent en vedette des sportifs en situation de handicap physique, visuel ou mental. Les participants peuvent être de semi-professionnels ou des amateurs. Le paracyclisme sur route a été le précurseur du sport dans cette catégorie de jeux. Les hommes et les femmes qui s’y inscrivent sont appelés à utiliser des tandems et des bicyclettes à deux places. Ces dernières sont conduites par une personne valide. Lorsque les participants sont amputés, ils peuvent utiliser un équipement avec des prothèses, afin de passer les vitesses et les freins. Lorsqu’ils sont atteints de paralysie cérébrale, ils se servent en plus de tricycles avec deux roues à l’arrière. Quant au paracyclisme sur piste, il est plus récent. Sa première édition date plus précisément de 1996. Ici, c’est le tandem à deux places qui intervient dans les épreuves.

Les disciplines présentes aux Jeux olympiques de la Jeunesse

Les Jeux olympiques de la Jeunesse sont semblables aux Jeux olympiques classiques, à la seule différence qu’ils sont réservés aux athlètes dont l’âge est compris entre 15 et 18 ans. Ceux-ci peuvent compétir dans les catégories BMX Freestyle, BMX Racing, Mountain Bike et Route. On se rend alors compte que trois disciplines cyclistes ne sont pas représentées, ou du moins reconnues comme des disciplines de compétition. Ce sont le Trial, le Cyclo-Cross et le sport cycliste en salle.

Les autres disciplines

Le Trial se pratique à moto, en camion, en automobile, à vélo et parfois à vélo monocycle. Il consiste à franchir des obstacles artificiels et naturels. Il est possible de se munir de son VTT pour pratiquer ce sport. Il requiert des équipements spécifiques de protection, une grande concentration et une parfaite maîtrise du guidon. La deuxième discipline, quant à elle, se pratique en hiver et en automne avec des vélos de route renforcés puis dotés de freins à tasseaux et de pneus à crampons. Il faut aussi préciser que le matériel utilisé évolue de jour en jour. Actuellement, il est beaucoup plus léger et les pédales sont automatiques. De son côté, la dernière discipline fait intervenir l’artistique et le cycle-ball. Son volet artistique ressemble sur nombre de points à de la gymnastique artistique et au patinage. Hommes et femmes peuvent le pratiquer, tandis que le cycle-ball est essentiellement réservé à la gent masculine.

Plan du site