Qui peut pratiquer le tir sportif ?

Tirs sportifs

Publié le : 15 mai 20185 mins de lecture

Le tir sportif ou tir au pistolet, selon que ce soit l’arme utilisée est une discipline olympique qui met en exergue la précision, les aptitudes d’observation et de concentration de ses pratiquants. Elle prend de plus en plus de l’ampleur au point où la question de savoir qui peut la pratiquer se pose. Une telle interrogation s’explique aisément, puisqu’elle suppose la manipulation d’un pistolet à plomb, pour laquelle certaines conditions sont préalablement requises. Focus !

Le tir sportif, qu’est-ce que c’est ?

Tir sportifIl s’agit d’un sport individuel olympique qui au départ était méconnu, mais qui s’est démocratisé au fil du temps. Il comprend aujourd’hui un grand nombre de disciplines, destinées à affiner la précision des tireurs et leur faire gagner ainsi des points. Aussi, pour le tir, différents types d’armes notamment le pistolet à plomb, la carabine ou l’arbalète sont utilisés. D’ailleurs, sont disponibles quelques modèles de pistolet à plomb sur Maxiprotec.fr pour le tir au pistolet. Il convient cependant de préciser que le choix de l’une quelconque de ces armes est fonction de la catégorie choisie par le tireur.

Le tir de loisir est le troisième sport individuel le plus pratiqué au monde après le golf et le tennis. De plus, il est la cinquième discipline olympique. Le tir sportif nécessite une forte capacité de concentration et d’intériorisation. C’est un sport qui grâce à ses nombreuses déclinaisons, est réellement diversifié. Le tir au pistolet se pratique dans les clubs sportifs regroupés en fédérations nationales.

Pour plus d'informations : Vente en ligne d'armes de chasse et de loisirs

Qui peut le pratiquer ?

La pratique du tir sportif est assujettie à l’obtention du statut de licencié, auprès de la Fédération Française de Tir. La licence offre en effet des avantages. Elle permet la pratique du tir de loisir ou de compétitions dans les conditions requises, dans des locaux et installations adaptés. Elle inclut également le bénéfice d’une assurance responsabilité civile, d’un encadrement adéquat fourni par des formateurs qualifiés, et d’une formation fédérale.

De même, la licence donne la possibilité au pratiquant du tir au pistolet d’être représenté au sein des clubs, de la ligue et de la Fédération Française de Tir (FFTir), d’accéder aux épreuves officielles de la FFTir, d’acquérir des armes comme un pistolet à plomb, à titre sportif. Aussi, bénéficiera-t-il d’un suivi médico-sportif. Bien évidemment, il est impératif que la licence soit en cours de validité, surtout pour les armes d’une puissance supérieure à 20 joules.

Les législations en matière d’armes à caractère sportif placent le pistolet alimenté au plomb dans la catégorie D. Elles stipulent que toute personne majeure peut en posséder. Cela voudra dire que, qu’il s’agisse de pistolet ou de carabines à plomb, pour peu que le pratiquant du tir au pistolet ne soit pas un mineur, il n’est pas considéré comme en désaccord avec la loi. De même, il peut disposer des munitions et accessoires destinés à la bonne pratique de ce sport. Plus de détails à ce sujet sur gataka.fr.

Cependant, un pistolet à plomb ou une carabine dont la puissance est inférieure à 0,08 joule est considéré comme sans danger, et peut être mis à la disposition d’un mineur. Toutefois, il est idéalement conseillé de ne pas le perdre de vue pendant les moments où il en fera usage. Aussi, il serait  opportun  de veiller aux règles de sécurité qui s’imposent. L’assistance d’un majeur est également obligatoire pour qu’un enfant de moins de 16 ans puisse se servir d’une arme utilisée pour le tir au pistolet. Pour obtenir de plus amples informations sur le tir sportif, rendez-vous sur cette page.

Plan du site