Quels muscles travaillent pendant une séance de vélo d’appartement ?

vélo d'appartement

Publié le : 22 novembre 20226 mins de lecture

Réputé pour offrir un excellent entraînement cardio, le vélo d’appartement permet aussi de se tonifier le corps. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la pratique de ce sport d’intérieur sollicite de nombreux muscles, dont la plupart se situent au niveau du bas du corps. Avant de vous y mettre, découvrez quels sont les zones ciblées et comment savoir quel vélo stationnaire est fait pour vous.

Faire du vélo pour se muscler les cuisses

Le vélo d’intérieur fait travailler plusieurs muscles, à commencer par les quadriceps et les ischios-jambiers. En effet, les parties qui fournissent le plus d’efforts lorsque vous pédalez sont vos cuisses.

Lors d’une séance sur votre vélo ultrasport, deux principaux muscles seront constamment sollicités :

  • Les quadriceps

Situés sur la partie antérieure de la cuisse, les quadriceps fournissent tout l’effort qu’il faut pour obtenir une poussée suffisante. D’autre part, ils assurent l’extension de la jambe ainsi que la flexion de la cuisse.

  • Les Ischios-jambiers

Ils se situent à l’arrière de la cuisse et interviennent dans les mouvements de flexion de la jambe.

Outre la musculation, la pratique du vélo stationnaire à long terme procure de nombreux bienfaits. Séance après séance, la peau de vos cuisses deviendra plus lisse et vous gagnerez en endurance.

Travailler les muscles des bras et des jambes

Comme toute autre partie constituant la chaîne postérieure, le vélo stimule les muscles de des mollets. Il faut savoir que leur implication repose principalement sur le mouvement de pédalage. Aussi, ils interviennent dans la flexion du genou et à la force de propulsion.

Bien que le vélo d’exercice cible surtout le bas du corps, il permet également de se muscler les bras. Le maintien du guidon joue en effet un rôle non-négligeable dans l’engagement des biceps et des triceps. Notez que vos bras sont davantage sollicités lorsque vous serrez le guidon ou que vous faites un sprint. La position en danseuse est d’ailleurs la meilleure façon de vous muscler les biceps et triceps sur un vélo d’intérieur. Il s’agit d’une posture qui consiste à pédaler debout avec les fesses décollées de la selle.

Le vélo stationnaire pour tonifier les fessiers

Sans grandes surprises, les fessiers font partie des parties du corps ciblées par le vélo d’appartement. En effet, lors du pédalage, certains mouvements font intervenir le grand fessier. C’est le cas par exemple lorsque vous poussez les pédales avec vos talons vers le bas ou vers l’arrière.

Pour retrouver un fessier rebondi et plus ferme, la meilleure technique est d’adopter la position en danseuse. De même, il est important de pédaler avec suffisamment d’intensité, de manière à solliciter la contraction des muscles, et ainsi obtenir de meilleurs résultats plus rapidement. Notez qu’il n’est pas nécessaire de maintenir cette posture tout au long de la séance, surtout si vous êtes débutant. Quelques minutes suffisent pour travailler vos fessiers, l’essentiel étant de pratiquer l’exercice de façon régulière.

Cibler les abdos et les muscles du dos

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la pratique du vélo d’intérieur possède une incidence avec vos muscles abdominaux. En plus de brûler des calories, ceux-ci ont un rôle primordial tout au long de la séance : maintenir votre dos bien droit et assurer l’équilibre de votre bassin. En effet, une mauvaise posture pourrait entraîner des douleurs et parfois même des blessures. Pour éviter ce type d’incident, il est important de bien gainer les muscles de la sangle abdominale.

En outre, certains muscles du dos, notamment le carré lombaire et le psoas-illiaque travaillent durant le pédalage. Comme les abdominaux, ces derniers vous aident à maintenir une bonne posture tout en soutenant votre colonne vertébrale. Aussi, il est conseillé de garder le doit bien droit à l’entraînement afin que vos muscles puissent assurer pleinement leur rôle.

Comment se muscler avec un vélo d’intérieur ?

Il n’y a pas de programme d’entraînement idéal pour faire du vélo d’intérieur, car tout dépend de vos objectifs. Vous êtes donc libre de vous entraîner à votre rythme et suivant les résultats que vous souhaitez obtenir. Quoi qu’il en soit, il existe quelques règles de base pour exploiter au maximum les bienfaits du vélo stationnaire.

À quelle fréquence faut-il s’entraîner ?

En principe, une séance tous les deux à trois jours est l’idéal pour les débutants. Au fur et à mesure que vous progressez, libre à vous de moduler ce paramètre selon vos besoins. Pensez toutefois à réserver au minimum un jour de repos entre chaque séance afin que les muscles puissent se régénérer.

Combien de temps doit durer une séance ?

Pour un début, une séance de 20 à 30 minutes est amplement suffisante. Encore une fois, il est possible d’augmenter la durée de l’entraînement en fonction de votre niveau.

Faut-il un type de vélo particulier pour se muscler ?

Un vélo d’exercice classique est parfaitement adapté à la musculation, tout comme un vélo de spinning ou encore un appareil semi-allongé. Vous ne savez pas quel modèle est fait pour vous ? Trouvez un guide pour mieux choisir sur ce site monvelodappartement.com.


Plan du site