Voyager en bikepacking : du sport au rythme de la nature

VTT bikepacking

Publié le : 22 juin 20224 mins de lecture

Quelle est la différence entre le bikepacking et le cyclotourisme ? Le cyclotourisme et le bikepacking se concentrent tous les deux sur l’expérience du monde à un rythme plus lent, sur deux roues. La différence se fait sur l’équipement et le vélo utilisés. En effet, en cyclotourisme, on n’hésite pas à charger son vélo de route doté de gros pneus slicks, le but étant de faire principalement de la route. En Bikepacking, on utilise une bagagerie bien plus légère et qui permet de conserver une meilleure maniabilité sur les terrains accidentés. Même si tous les vélos peuvent convenir, il peut être nécessaire d’apporter quelques modifications pour le rendre plus léger et tout terrain.

Une nouvelle conception du voyage et du road trip

Vélo de route bikepackingDepuis quelques années le bikepacking est une pratique en pleine ascension. Venue tout droit des États-Unis, elle se répand dans toute l’Europe et inspire les marques. Le Bikepacking est un type de cyclotourisme à charge légère. Les randonneurs à vélo roulent généralement sur des routes en terre battue dans des endroits éloignés. Une configuration typique d’un sac à vélo comprend un sac à cadre, un rouleau de guidon, un sac de selle et un petit sac à dos. Les randonneurs à vélo roulent sur des pneus larges et ont généralement une suspension sur leurs vélos. Les marques ont mis au point des sacoches ultra légères fabriquées dans des matériaux résistants. Même une fois remplis, les sacs de bikepacking restent 60% moins lourds que les sacs classiques. Parmi les marques spécialisées dans le bikepacking, on retrouvera notamment Ortlieb et Topeak qui proposent des sacoches bikepacking de grande qualité avec un système de sangle savamment étudié.

Voyager léger oui, mais à quel prix?

Pour partir bien équipé, il est préconisé d’utiliser un ensemble de quatre sacoches. Conserver la même capacité de charge tout en restant très léger et étanche a un prix. Les marques sont en effet contraintes d’utiliser des matériaux de haute technologie, ce qui coûte généralement plus cher. Bien sûr, différentes gammes de prix sont proposées. On peut ainsi trouver des sacoches de selle à partir d’une cinquantaine d’euros, qui peuvent aller jusqu’à plus de 150€. Côté sacoches de cadre et de tube, on peut en trouver facilement aux alentours d’une 40aine d’euros. Les sacoches de guidon peuvent quant à elles atteindre la centaine d’euros. Vous l’aurez donc compris, si vous souhaitez partir équipé 100% bikepacking, il vous en coûtera au moins 250€.

Quelles sont les meilleures destinations pour partir en bikepacking?

Ce concept est assez développé aux États-Unis et l’Ouest américain possède de nombreux itinéraires bien documentés.Les destinations les plus populaires sont la Great Divide Route (GDMBR), l’Arizona Trail et le White Rim Trail dans les Canyonlands de l’Utah. La Baja Divide Route, tracée par Lael Wilcox et Nicolas Carmen, devient populaire auprès des cyclistes souhaitant rallier l’Alaska à Ushuaia. Il y a aussi beaucoup d’excellents itinéraires de cyclotourisme à travers les Andes. En France, les Pyrénées et les Alpes font un excellent terrain de jeu, pour les amoureux de la route comme du VTT.

Plan du site