Découvrez les aliments les plus riches en fer

Le fer est un oligo-élément important. S’il en manque, on se sent faible et fatigué.

Vous vous sentez pâle et votre concentration diminue.

Ce n’est pas étonnant parce que le fer est responsable de l’approvisionnement de chaque cellule du corps en oxygène en quantité suffisante.

Malheureusement, la carence en fer n’est pas rare.

Voici une liste des aliments les plus riches en fer.

Ils favorisent l’absorption de cette substance et des aliments qui l’inhibent.

La viande et le foie : Le fer d’origine animale

Si vous recherchez des aliments riches en fer, la première chose que vous trouverez généralement est une référence à la viande et au foie et que le fer d’origine animale pourrait être absorbé bien mieux que le fer d’origine végétale, de sorte que vous commencez automatiquement à croire que vous développerez inévitablement une carence en fer avec un régime alimentaire à base de plantes.

Mais ce n’est pas du tout le cas.

Si vous combinez des aliments riches en fer d’origine végétale avec des aliments qui améliorent l’absorption du fer et que vous évitez en même temps les aliments qui inhibent l’absorption du fer, il n’y a aucune raison de souffrir d’une carence en fer, même dans le cadre d’un régime végétalien – d’autant plus qu’il ne faut pas oublier que la plupart des personnes souffrant d’une carence en fer mangent “tout à fait normalement”, c’est-à-dire avec de la viande, un régime à base de viande ne peut donc en aucun cas les protéger contre une carence en fer.

Les besoins en fer et les carences en fer

Le fer est un oligo-élément essentiel qui doit être absorbé avec les aliments.

Il est donc essentiel. Sa principale fonction est de transporter l’oxygène dans le corps.

Pour ce faire, il se situe dans les globules rouges, se lie à l’oxygène, qui peut maintenant être transporté dans chaque cellule du corps.

Comme sans oxygène dans le corps, rien ne fonctionne du tout, car il manque alors, pour ainsi dire, l’étincelle qui réchauffe tout, on est fatigué et faible quand le fer manque.

Les sources végétales du fer

La plupart des aliments qui sont censés fournir des niveaux élevés de fer se composent principalement de viande et de saucisses.

Ce n’est pas le cas de notre liste, qui ne contient que des aliments végétaux riches en fer.

Privilégiez les épices

Des aliments tels que les épices, par exemple, qui peuvent être très riches en fer, mais dont seules de minuscules quantités sont consommées quotidiennement et qui ne sont donc pas pertinentes pour l’approvisionnement en fer, ne figurent naturellement pas dans notre liste.

Après tout, à quoi bon savoir que le curcuma fournit environ 40 mg ou la cannelle 28 mg de fer pour 100 grammes ?

Vous pouvez en manger une pincée (1 gramme) par jour.

Ce n’est que si vous souhaitez utiliser le curcuma à des fins thérapeutiques ou curatives, par exemple, que vous en consommez 5 grammes et donc des quantités de fer (2 mg) tout à fait pertinentes pour une épice.

Notez bien ceci : Les valeurs nutritives et donc les valeurs en fer d’une denrée alimentaire peuvent naturellement fluctuer et dépendent de nombreux facteurs, par exemple de la variété concernée, de la méthode de culture et de fertilisation, de la qualité du sol, du climat, du pays d’origine, du moment de la récolte, de la méthode de stockage, de la durée du stockage, etc. Les valeurs que nous donnons ne sont donc qu’une indication et peuvent en réalité être dépassées ou non.

Quels aliments qui aident à mieux absorber le fer ?

Outre les mesures visant à éviter un excès d’acide phytique (par exemple, le trempage et la germination des légumineuses et des céréales et la prise de probiotiques), les aliments suivants favorisent l’absorption du fer.

Les aliments riches en vitamine C comprennent les fruits et légumes suivants (toujours par 100 g d’aliments crus, sauf indication contraire)

Les aliments qui inhibent l’absorption du fer

En cas de carence en fer, il est préférable de ne pas manger ou boire certains aliments, ou de se tenir plusieurs heures (3 – 4) à l’écart d’un repas riche en fer.

Pensez aux compléments alimentaires

En cas de carence en fer, il faut prendre en plus un ou deux compléments alimentaires riches en fer.

Vous pouvez décider si vous voulez prendre une poudre de plante riche en fer (par exemple, chlorella, moringa, poudre de persil, poudre de protéine de chanvre ou similaire) ou un complément naturel de fer (par exemple, fer provenant d’une feuille de curry ou fer chélaté).

Contrairement aux comprimés de fer classiques, ces préparations à base de fer sont bien tolérées et digestibles.

Nous présentons ici en détail les préparations naturelles à base de fer : Préparations naturelles à base de fer – en vente libre et bien tolérées